';

[En pratique] Audio branding dans la communication B2B : quelle valeur ajoutée pour les entreprises ?

Les marques BtoC, par essence très exposées au grand public, ont pris conscience de l’importance de leur image musicale et s’en saisissent de plus en plus. L’audio branding dans la communication B2B est, à l’inverse et à regret, souvent laissée de côté, puisque moins manifeste du point de vue médiatique.

Pourtant, entamer une réflexion sur son positionnement musical ne peut être que bénéfique pour toute marque, qui plus est BtoB. Non seulement elle est porteuse de sens et d’impact, mais elle évite également de subir une image musicale qui serait (rapidement) incohérente voire contradictoire, et finirait par desservir la marque.

 

Quels sont les enjeux d’une identité sonore pour une marque BtoB, et comment la maitriser pour engager ses cibles, rendre sa communication plus performante et garantir son succès commercial ?

L'audio branding recèle de solutions pour faire face aux enjeux B2B complexes

Audio branding dans la communication B2B : quelques clés de compréhension

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le BtoB ne dispose pas d’un nombre de points de contact restreint par rapport au BtoC. Les marques corporates communiquent beaucoup, mais simplement de manière moins fréquente et ostensible, et donc moins ostentatoire.

Ainsi, prendre soin de chaque interaction avec un client ou prospect revêt une importance primordiale : la qualité doit être au rendez-vous. Voici les 3 règles à retenir pour y parvenir :

Règle n°1 : la cohérence

Pour s’assurer que les valeurs de la marque BtoB sont effectivement comprises par ses publics, la cohérence entre tous les points de contact est essentielle. Intimement lié au branding visuel, l’audio branding est facteur de cette cohérence. Il crée une harmonie entre les différents supports de communication, renforçant par là l’impact de chacun d’entre eux tout en nourrissant l’image musicale de marque.

 

Règle n°2 : le sens.

Le son a le pouvoir de faire correspondre la perception d’une marque à l’intention de l’entreprise, au-delà des arguments, en passant par les sens. Confiance, expertise, rigueur, dynamisme… toutes les dimensions qu’une marque BtoB peut vouloir mettre en avant sont véhiculables par le son d’une manière plus directe, spontanée, et durable. Ce qui signifie d’une manière plus efficiente.

 

Règle n°3 : la différence.

La musique est un outil très riche qui offre un terrain de jeu infini pour qui cherche à se différencier. Dans un contexte où la communication BtoB est encore très codée, un travail sur l’identité sonore garantie à la marque de se distinguer de ses concurrents assez facilement, de manière subtile et non invasive.

La gestion des supports traditionnels

La musique est partout et il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire de s’en saisir. Mais pas n’importe comment.

Le son est un outil malléable qui peut et doit être adapté d’un point de contact à l’autre pour prendre en compte ses contraintes et ses objectifs, de manière à ce que le message sonne toujours juste.

Voici un petit tour des possibilités offertes par le design musical sur quelques-uns des supports de communication traditionnels.

Stands sur les salons

Lieu de présentation de la marque, de rencontres et d’échanges, le salon est un évènement stratégique d’un point de vue commercial. La musique permet de renforcer l’attractivité du stand tout en améliorant l’expérience offerte aux visiteurs. Elle est indispensable pour compléter le dispositif visuel et favoriser l’immersion dans l’univers de la marque.

Attente téléphonique

Malgré la digitalisation des transactions, le téléphone continue de sonner. Et le client de patienter.

D’une marque à l’autre, l’expérience peut être très différente et peut avoir un impact non négligeable sur la qualité des échanges qui s’ensuivent.

PS : non, Vivaldi n’a pas composé les Quatre Saisons pour un combiné téléphonique, aussi moderne soit-il.

 

En savoir plus sur l’optimisation de l’attente téléphonique.

Évènements

A leur arrivée, vos invités s’installent dans un silence religieux et s’observent d’un regard gêné ? Vous redoutez ce moment de solitude lorsque vous allez traverser la salle sous le regard attentif des clients ? Vous ne savez pas comment clôturer ce moment intense que vous venez de partager avec eux ?

Oubliez le dernier tube de l’été dont tout le monde s’est déjà lassé et donnez du rythme à votre évènement au son de votre marque. Les clients en seront d’autant plus marqués et repartiront avec des souvenirs plein la tête.

Contacts directs entre employés et clients/prospects

Véritable hymne de l’entreprise, une identité sonore renforce la marque BtoB en facilitant sa juste appropriation par les employés, premiers ambassadeurs de la marque.  La musique rend plus personnel le lien entre employés et entreprise, et consolide la communication interne comme les efforts RH.

Contenus vidéos

Vos vidéos corporate s’enchaînent et leur habillage musical n’a pas de cohérence de l’une à l’autre ?

Une identité sonore et la charte d’utilisation qui l’accompagne permettent d’harmoniser les supports vidéos afin d’assurer cohérence et compréhension. En outre, elle véhicule une image plus forte, soignée et singulière, qui renvoie un message fidèle à l’entreprise.

Vous désirez en apprendre plus sur les contenus vidéos ? Voici des éléments de réflexion sur l’habillage sonore des contenus vidéo.

Loin d’être superficiel, intégrer l’audio branding dans la communication B2B s’avère être un moyen puissant de renforcer la marque et l’entreprise sous bien des aspects. Les évolutions de la communication B2B grâce au numérique impliquent également de prendre en considération certains enjeux sonores.

Opportunités offertes par le digital

Le digital est incontournable et les opportunités que le numérique offre à la communication BtoB sont vastes. Toutefois, pour optimiser leurs performances, l’emploi de ces outils mérite également de s’y attarder un instant : quel rôle pour la musique ? Focus sur 3 supports particulièrement forts en R.O.I. pour le BtoB.

 

En savoir plus sur la manière dont la musique renforce la digitalisation des espaces retail.

Chaîne YouTube

La vidéo est partout. Avec plus d’un milliard d’utilisateurs, YouTube est devenu l’un des médias le plus puissant au monde. Accrochez-vous bien : en 2012, il existait déjà plusieurs dizaines de millions de chaînes YouTube. La concurrence est rude.

Alors fini la musique-au-mètre ou la musique « libre de droit » (qui, pour rappel, n’existe pas en droit français). Place à du contenu de qualité ! Vous retiendrez plus facilement l’attention de vos clients, tout en favorisant la compréhension de votre message

Podcasts

Face au succès croissant de ce média, les départements marketing s’en sont rapidement saisi pour parler de façon plus spontanée de leur marque. Mais attention à ne pas s’y laisser prendre : en l’absence de visuel, la signalétique sonore est indispensable pour signer le contenu et ainsi l’approprier à la marque.

Applications et sites internet

Les marques BtoB dont l’activité repose beaucoup sur leur site internet et les applications mobiles oublient parfois de prendre en considération la dimension sonore. Pourtant, sans aller jusqu’à en faire une « guirlande de Noël », ces supports ont parfois besoin de signes sonores. En effet, maîtrisés, ils améliorent l’expérience utilisateur et augmentent le temps passé sur la plateforme.

Qu’il s’agisse d’audio branding dans la communication B2B « classique » ou digitale, un usage stratégique des moyens offerts par la musique contribue nettement à la performance de la marque entreprise, et donc aux retombées commerciales qui en découlent. Être capable d’associer compréhension de la marque et créativité musicale est un facteur essentiel de réussite. C’est dans cette logique que Ladoré accompagne ses clients tout au long du processus.

ladore